Visitez le site de l'ASOR CASTRES

infos générales N° 6 FFtir - et infos sur les carnets de tir

Bonjour,
comme suite à l'intervention du premier ministre le 7 mai 2020 relative aux dispositions de dé-confinement, nous vous informons que notre stand de tir ne pourra  pas vous accueillir dans l'immédiat, nous sommes dans l'attente des informations, notamment les protocoles qui encadreront notre reprise.
Nous ne manquerons pas de vous communiquer les informations qui nous permettrons  la réouverture prochaine de notre Club de Tir.
Vous trouverez ci-après le message de la FFTir qui confirme une décision ultérieure pour les stands de tir fermés comme le notre.
Prenez soin de vous et de vos proches.
Bien cordialement,
Marc Daneluzzo
 
Président de l'ASOR Castres 
Maison des associations
place du 1er mai
81100 Castres
06-31-78-58-05
publication au Journal Officiel du 17 mars 1931
SIRET 448 717 736 00012
 
 
 
FFTir FÉDÉRATION FRANÇAISE DE TIR
 

Objet : information Fédérale N° 6 – Point étape COVID19 au 8/05/2020

 

Madame, Monsieur,

Comme suite à l'intervention du Premier ministre le 7 mai 2020 relative aux dispositions de dé-confinement et après plusieurs réunions de travail avec les services de l’État, nous sommes aujourd’hui en mesure de vous informer que vos stands de tir pourront de nouveau accueillir les licenciés avant la fin du mois de mai.
 

Dans un premier temps, cette reprise d’activité concernera exclusivement les épreuves individuelles dont la Fédération Française de Tir a reçu la délégation et qui se pratiquent sur des stands de tir ouverts et semi-ouverts (25 et 50 mètres, longues distances et tir au plateau). Les stands fermés ne seront pas autorisés à rouvrir dans l’immédiat.
 

Avec l’ensemble des acteurs fédéraux et en collaboration avec le ministère des Sports, nous mettons actuellement la dernière main aux protocoles qui encadreront cette reprise des activités de tir. Ces derniers devront impérativement être respectés afin de garantir une pratique excluant tout risque pour la santé des tireurs et des responsables des associations qui les accueilleront.

Il reste entendu que cette reprise progressive pourra également être soumise à des variations de mise en œuvre en fonction des décisions des autorités territoriales.

Nous ne manquerons pas de vous communiquer au plus vite les informations qui vous permettront de reprendre le fil de votre sport favori. Soyez convaincus que les responsables de la Fédération Française de Tir œuvrent quotidiennement et avec une grande énergie afin de permettre la réouverture prochaine de l’ensemble de nos associations.

Prenez soin de vous et de vos proches.

 

Le Président                                                                        Le Directeur Technique National

Philippe CROCHARD                                                        Gilles MULLER

V

FFTir FÉDÉRATION FRANÇAISE DE TIR

Modifications de la réglementation sur les armes
concernant le Carnet de tir
et les tirs dits de « contrôle » ainsi que les séances d’initiation

 

  1. Tirs contrôlés

L’arrêté du 28 avril 2020 (NOR : INTA1933589A) fixe le nouveau régime de la délivrance des avis préalables par la Fédération Française de Tir.

Ce nouveau régime entre dans le cadre de la création du SIA (Système Informatisé de la Gestion des Armes) qui est détaillé dans les décrets du 28 Avril 2020 et qui modifiera de façon importante les procédures de délivrance et de déclaration des armes.

Dans ces procédures, la Fédération Française de Tir sera considérée par l’Administration comme un « tiers de confiance », comme c’est déjà le cas pour le Finiada.

Dans cette optique, le Carnet de tir et sa vérification par l’Administration seront purement et simplement supprimés, de même que la notion de tirs contrôlés.

Seul l’avis préalable signé par le président de l’association devra accompagner les demandes initiales pour les armes nécessitant une autorisation de détention.
 

L’arrêté prévoit donc deux situations :

  • Pour une première demande d’autorisation d’acquisition et de détention d’armes de catégorie B : maintien de l’obligation de trois tirs espacés d’au moins deux mois au cours des douze mois précédant la demande pour obtenir un avis favorable ; un registre de ces séances de tir contrôlées devra continuer à être tenu à cet effet par l’association sportive.

     
  • Pour un renouvellement d’autorisation de détention d’armes (et par extension pour une nouvelle demande d’acquisition) : l’attestation porte sur la pratique régulière du tir pendant toute la période de la précédente autorisation. À noter que l’absence de pratique du tir pendant douze mois consécutifs ou plus au cours de cette période fait obstacle à la délivrance de cette attestation et à l’avis favorable de la Fédération. Un tir par an, au moins, demeure donc nécessaire.
     

Du fait de la suppression du Carnet de tir, l’obligation de détention de ce dernier lors du transport d’armes soumises à autorisation et sa présentation à première réquisition aux forces de police ou de gendarmerie sont évidemment abrogées ; il en est de même pour la disposition imposant le dessaisissement des armes en cas de non-respect de l’obligation de pratiquer trois tirs contrôlés par an.

Entrée en vigueur : 1er juillet 2020, pour les autorisations en cours comme pour les nouveaux dossiers.

Cette mesure est destinée à faciliter la délivrance par l’armurier des armes nécessitant une autorisation de détention dans le cadre du râtelier virtuel, dont la mise en service est prévue au cours du mois de juillet 2021.

L’Administration ne prévoit aucun autre mode de preuve de l’assiduité du demandeur que la certification de l’avis préalable par le président signataire dudit avis et la certification par la ligue régionale et par la Fédération Française de Tir (ces deux opérations sont effectuées via ITAC).

Nous conseillons aux clubs de conserver une trace du passage de leurs membres par le moyen de leur choix (cahier de présence, badge d’entrée, carnet de passage etc.), mais cela résulte de la seule décision de leur Conseil d’administration. La Fédération Française de Tir n’impose rien de plus que ce qui est prévu dans l’arrêté.

 

  1. Séances d’initiation

La nouvelle rédaction de l’article R. 312-43-1 relatif aux séances d’initiation apporte plusieurs changements notables :

  • Pour un même individu, le nombre des séances d’initiation ne pourra être supérieur à deux pour une période de douze mois;
  • Les armes autorisées pour ces séances seront désormais :
    • Les armes de poing de catégorie B à percussion centrale ;
    • Toutes les armes à percussion annulaire de catégorie B et C (inchangé) ;
    • Les armes longues à percussion centrale, mais seulement pour les disciplines de tir aux plateaux (armes à canons lisses).

       
  • Les armes utilisées pour ces séances ne devront plus être impérativement « détenues » par l’association sportive ou la Fédération Française de Tir, mais elles pourront désormais être simplement « mises à disposition» par ces dernières.

Après ces informations législatives, je vous avise que notre Fédération travaille en collaboration avec le ministère des Sports afin de pouvoir rouvrir le plus rapidement possible une bonne partie de nos installations, tout en respectant scrupuleusement toutes les nouvelles mesures sanitaires.

 

Bien sportivement, protégez-vous !

Le Président
Philippe Crochard

©FFTir

Nouvelles directives FFTIR

FFTir FÉDÉRATION FRANÇAISE DE TIR



Lien pour visualiser la pièce jointe
 

Objet: information Fédérale N° 4 à Point étape COVID19 au 03/04/2020

Madame, Monsieur,

Avec regrets, nous vous informons que suite à la proposition du directeur technique national, le bureau fédéral de la Fédération Française de Tir (FFTir) a validé l'annulation complète de la saison sportive 2020, compte tenu des restrictions sanitaires prises par le gouvernement dans la lutte pour endiguer la pandémie liée au COVID19.

Les principes de précaution et de respect des directives gouvernementales de confinement ont prévalu dans cette prise de décision. La FFTir doit garantir la santé de tous les licencié(e)s qui seraient amenés à se regrouper pour la pratique des activités de tir sur les différents échelons qualificatifs et les championnats de France.

Pour rappel cette annulation concerne:

  • les compétitions nationales, régionales et départementales ;
  • les circuits nationaux, les rencontres amicales, les formations, stages et entraînements organisés par les ligues régionales, les comités départementaux et les associations ;
  • les demandes de sorties de territoire.

Et jusqu'à la fin du confinement toute pratique au sein des clubs de tir reste interdite.

Ce choix drastique d'une saison été « blanche » permettra la reprise des activités de toutes les composantes de la vie fédérale pour la saison 2020/2021.

Nous vous remercions pour votre compréhension et souhaitons vous assurer du soutien de la FFTir dans cette période difficile.

 

Prenez soin de vous et de vos proches.
La direction technique nationale

 

 



Cordialement,

Philippe CROCHARD
Président
0 - FÉDÉRATION FRANÇAISE DE TIR

FFTir FÉDÉRATION FRANÇAISE DE TIR

  Madame, Monsieur,

Suite aux dernières évolutions de la situation sanitaire provoquées par l’épidémie de Coronavirus, la Fédération Française de Tir (FFTir) a décidé de suspendre, à compter du
27 mars et jusqu’au 30 juin 2020 :

les compétitions nationales, régionales et départementales ;

les circuits nationaux, les rencontres amicales, les formations, stages et

entraînements organisés par les ligues régionales, les comités départementaux

 

Et jusqu’à la fin du confinement, toute pratique au sein des clubs de tir.

 

 

En terme de compétitions nationales, cette annulation concerne :

  •   le Club France plateau du 2 au 7 juin
  •   le championnat de France Armes Anciennes du 3 au 7 juin
  •   le championnat de France Silhouettes Métalliques du 15 au 21 juin
  •   le championnat de France Cible Mobile 50 m du 19 au 21 juin
  •   le championnat de France Arbalète match du 25 au 28 juin
  •   le championnat de France Arbalète Field du 26 au 28 juin
  •   le championnat de France des clubs Fosse Olympique du 26 au 28 juin
  •      le championnat de France des clubs Skeet Olympique du 26 au 28 juin

 

Pour ces championnats de France, et en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, une reprogrammation ultérieure est à l’étude.

 

Pour les championnats de France prévus sur le mois de juillet, ils sont pour le moment maintenus aux dates initiales, mais seront assujettis aux consignes qui seront édictées par le gouvernement sur l’évolution sanitaire dans notre pays.

 

La fermeture actuelle des stands de tir et de bon nombre de « bureaux des armes » dans les préfectures suscite des inquiétudes de la part de nos licenciés sur le respect des dates des tirs contrôlés et sur les échéances de renouvellement de détentions d’armes. Le Président de la FFTir reviendra très prochainement vers les associations afin de préciser le modus operandi.

 

Dans cette période de responsabilisation individuelle et collective, la FFTir vous remercie de respecter scrupuleusement les consignes de mesures sanitaires édictées par le gouvernement que vous pouvez retrouver ci-dessous :

              https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Nous vous remercions pour votre compréhension et nous ne doutons pas de l’ensemble des énergies que vous saurez mobiliser afin d’adapter au mieux notre pratique dans cette période troublée.

Prenez soin de vous et de vos proches.

La direction technique nationale

Consignes sanitaires obligent

Consignes de santé publique obligent

Bonjour,

En raison de l'actualité sanitaire et de nouvelles contraintes préfectorales, je suis au regret de devoir fermer notre stand de tir du tunnel des Grèzes jusqu'à nouvel ordre.

Bien cordialement,

Marc Daneluzzo

 

Chers amis

Le tir est un sport qui se pratique dans toutes catégories, et qui figure dans les premiers rangs des sports individuels pratiqués dans le monde : actuellement, au niveau mondial, le tir est, en nombre de licenciés le deuxième sport individuel pratiqué et la quatrième discipline olympique. Pierre de Coubertin, sportif accompli, pratiquant la boxe, l'équitation, l'escrime et l'aviron, il sera sept fois champion de France de tir au pistolet, discipline qu'il fait inscrire au programme des jeux Olympiques dès 1896.

Sport complet, le tir sportif nécessite une bonne forme physique et mentale. C’est une école de concentration et de maîtrise de soi. Comme beaucoup d’autres sports, il prône les valeurs fondamentales du respect de la règle, du respect de soi et des autres. Par essence il bannit la violence.

Le tir est une source d’enrichissement de soi en développant les valeurs d’engagement, de persévérance, du goût de l’effort. Plus spécifiquement le tir sportif enseigne la concentration, l’humilité et la sagesse. Par l’apprentissage de la maîtrise de l’esprit et du corps, il est idéal pour maîtriser la gestion du stress. Le tir sportif apporte l’équilibre.

Contrairement aux idées reçues, le tir sportif n'est pas classé dans la catégorie des "sport à risques". Les compagnies d'assurance, notamment, constatent que les accidents dans le cadre de sa pratique régulière sont rarissimes, dans les stands, les tireurs sont encadrés par des moniteurs formés de manière rigoureuse au respect des règles de sécurité.

Outre le respect des valeurs traditionnelles du sport que sont l'engagement, l'esprit d'équipe, la fraternité, le contrôle et le dépassement de soi, la pratique du tir enseigné par la FFTir repose en outre, sur un certain nombre de valeurs éthiques propres qu'il est strictement interdit de transgresser sous peine d'exclusion immédiate. Ce sont :

-          le respect de l'arme en tant que matériel sportif et la compréhension que la peur de l'arme à feu n'est pas justifiée : elle n'est, en effet, pas dangereuse en soi mais par son utilisation irréfléchie ou non maîtrisée au même titre qu'une voiture, par exemple,

-          une pratique exclusive sur des cibles excluant toute représentation humaine, qu'elles soient fixes, mobiles ou cassables, en papier, métalliques ou en argile (plateau),

-          l'interdiction absolue de viser quelqu'un,

-          le respect absolu des règles et des comportements de sécurité édictés par la FFTir ainsi que par les fédérations internationales gérant les différentes disciplines sportives de tir.

Au sein de l’ASOR nous pratiquons les tirs aux armes de poings sur ses stands homologué à 15m,25 m, 50m et à l'arme d'épaule sur son stand 25m, 50m, 100m. De nombreuses disciplines se pratiquent sur notre stand : 

     -     

-

 

 

Vous êtes le 69174ème visiteur

Clôture de inscriptions pour 2018/2019

Bonjour,

le comité directeur de l'ASOR Castres a décidé de rendre obligatoire l'utilisation du drapeau de chambre pour des raisons de sécurité (accident mortel au stand de tir de Fréjus en 2018) et pour suivre les recommandations de la fédération Française de tir. Cet accessoire doit être introduit dans la chambre de l'arme à chaque fois que vous posez l'arme sur la tablette de tir, montrant ainsi que l'arme est déchargée et en sécurité.

Cette obligation sera mise en œuvre à partir du dimanche 3 juin 2018. Ces drapeaux de chambre seront en vente au stand pour la modique somme de 3€ à chaque séance à partir du dimanche 29 avril.

Je vous demande d'être très attentif aux consignes de sécurité et de les appliquer à chaque moment.

Bien cordialement,

Nouveau,

 Vol d'armes à Castres chez un particulier. Voir le détail sur la page informations générales

Soyez vigilant prenez un maximum de sécurité pour vos armes, pensez à les mettre en lieu sûr dans des coffres-forts ou armoires fortes bien fixées aux murs ou autres. Evitez de parler de vos armes dans les lieux publics et autres lieux où des oreilles malfaisantes sont à l'écoute.

Merci

Dans l'album photos 

vous trouverez une annonce : vends maison à Castres c'est une membre de l' ASOR qui vend les détails et photos sont en ligne merci de contacter si vous connaissez des personnes intéressées . tous les détails sont dans l'annonce merci

Date de dernière mise à jour : 10/05/2020